L’entraînement mental

Se poser les bonnes questions

 

“Entraînement mental” ce n’est pas un nom très séduisant… Et pourtant il trouve ses racines auprès de fondateurs de mouvements d’éducation populaire avec les résistants du maquis du Vercors :considérant le cerveau comme un muscle, il convient de l’exercer régulièrement pour le maintenir en forme! C’est une boîte à outils vivante pour “penser dans la complexité”. On travaille à partir d’une Situation Concrète Insatisfaisante en la déployant dans différentes dimensions : logiques, éthiques, dialectiques, mais on peut l’observer aussi à travers les sphères professionnelles, familales, ou au regard de grandes lois comme celles du genre ou des classes, etc. Avec une rigueur apportée aux registres des langages, il s’agit mois de trouver des solutions que de se poser de bonnes questions.