Coopérer

“faire œuvre ensemble”

 

La coopération est au cœur des actions de l’office depuis son origine. De ce trajet, plusieurs questions ont émergées petit à petit : l’intuition que coopérer est une question profondément culturelle, qui nécessite de faire autrement. Coopérer n’est pas tout à fait collaborer ou faire des choses ensemble. Coopérer, co-opérer c’est “faire oeuvre”. Le fruit de la coopération pourrait-elle être une œuvre ? laquelle ? La coopération pourrait elle être une forme culturelle de travail ou d’activité ? Coopérer nécessiterait d’inventer d’autres “métiers” ou d’autres compétences ?
Ce travail mené dans le cadre du Master de l’OPC depuis deux ans a conduit à rédiger un “manuel de coopération” autour des principes et méthodes que nous avons expérimenté. Un travail qui trouve sont origine dans les recherches menées avec la Turbine à Graines sur les relations entre Éducation Populaire et Cultures Libres, les projet d’organisation 3.0, et les réflexions sur les Communs et la Chambre de Communs avec POP. Aujourd’hui ce travail rejoint des perspectives autour de nouvelles formes politiques de démocraties entre représentation, participation, délibération …